Auteur : Sandra de Gnomland

Comment déposer ses gnomes à l’heure le matin? (peu importe où)

THAT is the question… Je repose le contexte rapidement : 2 gnomes, le « grand » en moyenne section de maternelle, la « petite » en dernière année de crèche… à déposer tous les matins, chacun sur son lieu respectif. Et TOUS les matins, c’est le speed, mais genre vraiment, et inévitablement j’arrive à l’école en retard pour déposer…

Continue reading

Les gnomes ont testé : les comptines et les chants pour enfants

Aujourd’hui nous allons parler de “comptines” ou “chants” pour enfants. A mes yeux, la musique et le chant sont de formidables exutoires, des outils super puissants pour gérer les émotions, des anti-dépresseurs avérés, des moments de partage fabuleux… La liste est longue et je suis convaincue de l’importance de permettre aux gnomes de se réfugier…

Continue reading

Avant j’avais des principes…

Et maintenant j’ai une paire de gnomes… Et oui j’avoue, j’ai beau être open mind versus « on verra bien », j’avais quand même 2-3 principes sur ce que je ferais ou pas quand j’aurais des zenfants. Force est de constater que mes principes de départ se sont envolés sitôt que la réalité est arrivée… Petite liste…

Continue reading

C’est la rentrée, paye ton ambivalence…

Aujourd’hui c’était la rentrée pour les gnomes. J’étais persuadée qu’après les avoir déposé, j’allais chanter à tue-tête-fenêtres-ouvertes la très célèbre chanson “LIBEREEEE, DELIVREE EE EE” (cf article sur le burn-out des vacances d’été), en faisant comme si j’avais un micro avec la brosse à cheveux le tournevis qui traîne au fond de mon sac. Ben…

Continue reading

Pour patienter en attendant les prochains articles

Certains d’entre vous me connaissent déjà, amis, familles, connaissances, « followers » (je ne sais pas pourquoi mais je n’aime pas ce mot… ça fait un peu mouton suiveur alors que pas du tout… bref) Pour les nouveaux zhumains qui viennent me lire et partager avec moi par ici,  vous allez vite découvrir que j’ai le blabla…

Continue reading

Le burn-out des vacances d’été

J’ai 23 minutes pour écrire mon article. La gnominette dort depuis 7 minutes, donc dans 23 elle sera debout au taquet, en train de détruire tout sur son passage. Le gnominion, lui, devrait dormir 2h34, mais j’ai prévu de le réveiller dans 1 h pour cultiver l’espoir de réussir à le coucher avant 22h59. Les…

Continue reading